Production de vaccins humains

 

 

Accueil | Production de vaccin de la fièvre Jaune | historique de la production de vaccin humain
×

Message d'erreur

  • Unable to create CTools CSS cache directory. Check the permissions on your files directory.
  • Unable to create CTools CSS cache directory. Check the permissions on your files directory.

historique de la production de vaccin humain

Le vaccin de l’Institut Pasteur de Dakar est produit depuis les années 30 à partir de la première souche isolée et il est communément appelé « vaccin neurotrope français » ou « vaccin de Dakar ». Il s'agit d'un vaccin vivant atténué par passages successifs du virus humain sur cerveau de souris. En 1932 un essai fut réalisé consistant à inoculer par voie sous- cutanée la souche française modifiée seule sans adjonction de sérum.

Ce vaccin stable et parfaitement adapté aux conditions des campagnes de vaccination de masse a été utilisé à grande échelle permettant ainsi d'enrayer de nombreuses épidémies en Afrique. De 1937 à 1983, près de 192 millions de doses ont été ainsi produites à l'Institut Pasteur de Dakar, d’abord sur cerveaux de souris puis, à partir de 1966, sur embryons de poulet.

Le développement d'un vaccin stable et mieux toléré à partir de la souche 17D Rockefeller (souche isolée en 1927 au Ghana) a supplanté le « vaccin de Dakar » en 1983 suite aux travaux du Pr BARME de l'Institut Pasteur à Paris qui a amélioré la thermo stabilité du vaccin et lui a donné un nouvel essor.

En effet d'une préparation artisanale en 1966 la production s'est élevée à un niveau industriel mondialement reconnu.