Santé Publique ::: Le centre national de référence de la poliomyélite
 
 
banniere_SP
 
 
 
 

Le centre national de référence de la poliomyélite


Le programme mondial d'Eradication de la Poliomyélite mis en place par l'OMS depuis 1988 vise à interrompre la circulation du poliovirus sauvage (responsable de la poliomyélite paralytique) dans la population et dans l'environnement. De toutes les stratégies mises en place pour atteindre cet objectif, l'établissement d'un système de surveillance efficace permettant de détecter tous les cas de Paralysie Flasque Aiguë (PFA) est primordial.
Le laboratoire occupe une place cruciale dans ce processus : c'est lui seul qui peut effectuer le diagnostic virologique de la poliomyélite et fournir des informations sur la circulation des poliovirus sauvages.

Les principales activités du laboratoire sont :
  • Isoler et identifier les poliovirus et les entérovirus non polio (ENP) à partir des échantillons de selles prélevés chez les patients atteints de PFA
  • Effectuer une surveillance virologique des poliovirus circulant dans l'environnement (population saine)
  • Servir de laboratoire de référence pour les pays ne disposant pas de laboratoire accrédité par l'OMS (Cap-Vert, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Mauritanie)
  • Envoyer les souches isolées au laboratoire régional de référence où la différenciation intratypique et le séquençage sont effectués.

De nombreux critères de performance (contrôle de qualité des tests effectués et des réactifs utilisés, rapidité de délivrance des résultats, rapidité d'envoi des souches isolées, envoi hebdomadaire des bases de données à l'OMS....) ont été mis en place par l'OMS et le laboratoire est soumis régulièrement à des évaluations par des consultants de l'OMS. Les résultats de ces évaluations ont permis chaque année de renouveler l'accréditation du laboratoire.

Le laboratoire collabore avec le PEV (Programme Elargi de Vaccination) du Sénégal , du Cap-Vert, de la Gambie, de la Guinée, de la Guinée-Bissau, et de la Mauritanie ainsi qu'avec les bureaux (local et régional) de l'OMS ;

 
 
 
 
Copyright © 2017 Institut Pasteur de Dakar. Tous droits réservés.